Amis sportifs,

L’organisation d’un trail est long et périlleux. Il nécessite une mobilisation d’hommes et de femmes pour effectuer des repérages, obtenir des autorisations, confronter des idées ou réagir à l’imprévu. Il nécessite un engagement sans faille et une forte détermination pour offrir le meilleur de soi dans un collectif. L’ASR TRAIL 78 s’est engagé dans cette voie depuis six années en vous faisant découvrir notre belle région mais surtout en la saupoudrant de mille attentions car notre seul plaisir est le vôtre. C’est pourquoi, chaque année, nous sommes un peu fébriles avant de vous accueillir. La météo si détestable l’an passé nous a fait la divine surprise par sa douceur et son ensoleillement auxquels personne n’imaginait.

Ce 25 mars, vous étiez là, vous étant inscrit très tôt comme tous ceux dont le trail d’Auffargis est incontournable. Ce matin là, respectueux des consignes de stationnement, vous vous dirigèrent vers la remise des dossards où vous attendait une première surprise à travers le lot coureur, un livre, peu banal au demeurant mais pouvant être également dédicacé par l’auteur lui-même ! Certains, chanceux à la tombola, d’autres découvrirent l’usage de la puce électronique, voire deux puces, et cherchèrent leur logement ? Comme le veux l’usage, les consignes de course furent données dans l’incontournable brouhaha d’amis en guise de retrouvailles puis vous fûtes libérés vers ces bois méconnus pour quelques uns. Alors commençât se long périple du retour… plus ou moins loin derrière Aurélien et Nicolas. Sitôt le chemin se muât en sente, le faux plat descendant se muât en côte puis en descente, il allait en être ainsi tout au long de votre parcours 24 ou 42 kms. Parcours illuminé par vos sourires et remerciements aux bénévoles, vous fîtes preuve de calme et de respect sur les traversées de route. Le premier ravitaillement, aux sons des cuivres, fut le bienvenu. C’était au Petit Moulin, non loin de l’Abbaye des Vaux de Cernay. Vous adoptiez un comportement exemplaire en ces lieux où les bousculades sont fréquentes et l’égoïsme exacerbé. Le retour était tout proche pour certains, la fameuse bifurcation à gérer pour d’autres. Tous, vous êtes allés au bout de vous-mêmes, l’abandon en fait partie. Connaitre sa forme du jour, c’est se respecter. Vous avez respecté la nature, très peu de gels furent retrouvés. Chapeau, vraiment. La ligne d’arrivée franchie, vous étiez heureux, vous m’avez dit votre plaisir que j’ai transmis à l’équipe. C’était une belle journée, merci d’avoir honoré notre épreuve de votre présence.

L’ASR TRAIL 78 est heureuse de vous avoir accueilli, vous avez magnifié l’épreuve. Une pensée toute particulière pour Martine, blessée à l’épaule, nous lui souhaitons un prompt rétablissement.